28 octobre 2011

Histoire pour réfléchir...

 
J'ai entendu, il y a peu de temps, raconter cette petite histoire qui donne bien à réfléchir.
C'était un jeune garçon qui n'était pas correct quand il parlait à sa mère. Mais cette dernière qui était très polie, gardait son sang froid. C'était quand même difficile pour elle...
Alors elle décida que chaque fois que son garçon serait grossier avec elle, elle enfoncerait un petit clou dans la porte. Et le lendemain, un clou, puis encore un. Et le temps passa. Le garçon se rendit compte un jour qu'il y avait beaucoup de clous sur la porte et il commença à se rendre compte du mal qu'il faisait...
Alors il parla avec sa mère et devint plus sage.
Alors tous les deux enlevèrent les clous.
Mais le garçon dit :
«Maman, il reste des traces»
«Oui mon garçon, dit la mère, les clous ont abîmé la porte.»
La moralité est que quand nous faisons du mal aux autres, ils peuvent nous pardonner, mais il restera toujours une cicatrice dans leur coeur.
Alors faisons toujours attention à nos propos...!!!
 

 

Posté par _AmerTume_ à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

301345_2262405472075_1006609800_32536301_103698337_n

Posté par _AmerTume_ à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Amitié...

Posté par _AmerTume_ à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

A MEDITER !!!

A la caisse d'un supermarché, une vieille femme choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche alors de ne pas se mettre à « l'écologie » et lui dit :
"Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources!"

La vieille femme s'est excusée auprès de la caissière et a expliqué :

"Je suis désolée, nous n'avions pas de mouvement écologique dans mon temps."

Alors qu'elle quittait le magasin, la mine déconfite, la caissière en rajouta :

"Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à notre dépens. C'est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l'environnement dans votre temps! "

La vieille dame admît qu'à l'époque,

On retournait les bouteilles de lait, les bouteilles de Coke et de bière au magasin. Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau ; on utilisait les mêmes bouteilles à plusieurs reprises. À cette époque, les bouteilles étaient réellement recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique...

De mon temps, on montait l'escalier à pied : on n'avait pas d'escaliers roulants dans tous les magasins ou dans les bureaux...

On marchait jusqu'à l'épicerie du coin aussi. On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux rues. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique...

À l'époque, on lavait les couches de bébé, on ne connaissait pas les couches jetables...

On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge ; pas dans un machine avalant 3000watts à l'heure... On utilisait l'énergie éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements...

À l'époque, on recyclait systématiquement les vêtements qui passaient d'un frère ou d'une sœur à l'autre...

À l'époque, on n'avait qu'une TV ou une radio dans la maison ; pas une télé dans chaque chambre. Et la télévision avait un petit écran de la taille d'une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l'État du Texas...

Dans la cuisine, on s'activait pour fouetter les préparations culinaires et pour préparer les repas, on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu'EDF en produit...

Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boites ayant déjà servies, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique...

À l'époque, on utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon, on n'avait pas de tondeuses à essence auto-propulsées ou auto portées...

À l'époque, on travaillait physiquement, on n'avait pas besoin d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité...

À l'époque, on buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif, on n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter à chaque fois qu'on voulait prendre de l'eau...
On remplissait les stylos plumes dans une bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo, on remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir après chaque rasage...

À l'époque, les gens prenaient le bus, le métro et les enfants prenaient leur vélo pour se rendre à l'école au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures sur 24...

À l'époque, les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d'une année sur l'autre, les crayons de couleurs, gommes, taille crayon et autres accessoires duraient tant qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jeter fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée...

On avait une prise de courant par pièce, pas une bande multi-prises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui.

La vieille dame avait raison : à son époque, on ne connaissait pas le mouvement écologique, mais on vivait chaque jour de la vie dans le respect de l'environnement...

Posté par _AmerTume_ à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Ah les nouvelles technologies !!!

Posté par _AmerTume_ à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un peu d'humour...

Etre au bout du rouleau : situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.

Facebook : le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.
Oui-Oui : fils illégitime de Sissi.
GPS : seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.
Autobus : véhicule qui roule 2 fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans.
Taser : instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.
Mozart : célèbre compositeur que l'on écoute le plus souvent dans les pizzerias car on sent bien que mozzarella
Sudoku : qui a le Sudoku a le Nord en face.
Porte-clefs : invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d'un seul coup au lieu de les perdre une par une.
Etat : système mafieux le mieux organisé de tous les temps.
Cravate : accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l'homme.
Carla Bruni : Blanche-Neige moderne ayant eu une préférence pour un des sept nains : Grincheux.
Maison Blanche : actuellement Barack noire.
Le coiffeur : seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe.
Voiture : invention ingénieuse, permettant de contenir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant.
Parents : 2 personnes qui t'apprennent à marcher & à parler pour ensuite te dire de t'asseoir & de fermer ta gueule.
Titeuf : ce qui sort de la TitePoule.....

Posté par _AmerTume_ à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'être humain...

Ça fait tellement du bien d'aimer les gens qu'on aime, que ça finit par faire mal...
C'est dur de voir les personnes que tu connais devenir des personnes que tu connaissais.  De voir quelqu'un passer à côté de toi en sachant qu'il a déjà été une grosse partie de ta vie, de savoir que tu pouvais lui parler pendant des heures, en fait, c'est dur de voir à quel point les choses peuvent changer...
Mais il faut se dire que qui ne cherche pas à te voir, ne souffre pas de ton absence. Qui ne souffre pas de ton absence, ne t'aime pas. Le destin choisi qui entre dans ta vie, mais toi seul décide qui y reste. La vérité blesse une seule fois. Le mensonge, à chaque fois que tu y penses. Alors, valorise ceux qui te valorisent et ne considère pas comme priorité ceux qui te traitent comme une option...
Peut-être donnons-nous le meilleur de nous même à ceux qui de leur côté ne nous accordent que rarement une pensée !!!
Ne gaspille pas ton énergie avec des personnes qui en valent pas la peine et qui sont là pour les mauvaises raisons. Car les vrai(e)s ami(e)s sont là, peut importe ce qu'il arrive.... Ils ne te laissent pas tomber à la première occasion !! La vraie amitié, c'est à double sens...et non à sens unique !! C'est aussi ça aimer sans aucunes conditions !!! 
Parfois il faut juste être capable d'accepter que certaines personnes ne sont qu'un morceau de ta vie, et pas toute la vie. Il faut accepter que les gens changent, se désintéressent, ne donnent plus de signe vie, effacent leur mémoire comme si c'était un disque dur. Accepter que le fait que les messages, les appels, les lettres qui restent sans réponse signifient tout simplement qu'il faut tourner la page. Il y a un jour où il faut accepter que la plupart de gens sont juste de passage.
Les gens sont comme les vitres sales. Ils sont éclatants et brillent lorsqu'il y a du soleil, mais lorsque l'obscurité s'installe, leur véritable beauté est révélée seulement s'il y a une lumière qui vient de l'intérieur. [Elizabeth Kübler-Ross]
En fait, chaque personne qu'on s'autorise à aimer, est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre...

Posté par _AmerTume_ à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par _AmerTume_ à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par _AmerTume_ à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Amour...

Aimer aussi bien en amour qu'en amitié, ce n'est pas de grandes déclarations mais une foule de petites choses simples. Faire des choses pour l'autre, sans raison, sans calcul. Regarder l'autre avec les yeux du coeur. C'est simplement "être là". Quand, on a le privilège d'aimer et d'être aimé, la vie est extraordinaire. Mais, si l'amour ne nous habite pas, il nous manque tout dans la vie !!!.
"L'amour est une flamme qui doit illuminer la vie et non un incendie qui doit brûler le coeur..."
 

Posté par _AmerTume_ à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]